• Panier d’achats
Connexion

Connexion

home page banner blank

Performance Audit Resources

Our resources help public sector performance auditors build capacity and strengthen accountability. These resources include CCAF-FCVI Audit News, Training, Research & Methodology and Events & Presentations.
Read More...

PAC/Oversight Resources

CCAF’s oversight program supports oversight committee members and their support staff. We provide research, material and professional development workshops to oversight committees both in Canada and abroad.

Our support enables parliamentarians to become familiar with their role and improve the effectiveness of their committees. This includes information on understanding performance audit, and how these audits can help improve public administration.
Read More...

International Development Program

CCAF works with Canadian partners to provide capacity building support for the Supreme Audit Institutions (SAIs) and parliamentary oversight committees of selected developing countries.
Read More...
  1. Performance Audit Resources
  2. PAC/Oversight Resources
  3. International Development Program

Conférence de Women Deliver


Le 23 juillet 2019
 
La conférence de Women Deliver a réuni des auditrices et auditeurs, des élu(e)s et des organisations de la société civile
Women Deliver Conference 2019 – Opening Remarks

Susan Papp, directrice générale des politiques et de la défense des intérêts chez Women Deliver, a prononcé le discours d’ouverture de notre réunion d’expert(e)s.

Plus de 8 000 personnes, originaires de plus de 165 pays, se sont réunies à Vancouver, au Canada, du 3 au 6 juin 2019, pour la conférence de Women Deliver—la plus importante conférence internationale consacrée à l’égalité des sexes et à la santé, aux droits et au bien-être des filles et des femmes. La Fondation canadienne pour l’audit et la responsabilisation (FCAR) était ravie d’y participer et d’organiser un événement parallèle à la conférence intitulé La responsabilisation pour les ODD et l’égalité des sexes : Unis dans l’action.

Notre événement a réuni des actrices et acteurs de changement pour la responsabilisation – des citoyennes et citoyens, des organisations de la société civile (OSC), des institutions d’audit et des élu(e)s – pour un débat d’expert(e)s et un échange entre pair(e)s. Nous avons examiné dans quelle mesure les auditrices et auditeurs et les organes de surveillance élus mettent en œuvre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et incluent l’égalité des sexes dans leur travail, et comment la société civile peut collaborer avec ces actrices et acteurs de changement pour renforcer la responsabilisation.

L’événement a marqué le lancement de notre projet de création d’un guide pour les citoyennes et citoyens et les OSC sur la manière de travailler avec les institutions d’audit et les organes de surveillance élus pour obliger le gouvernement à rendre des comptes sur la mise en œuvre des ODD, en particulier l’ODD 5, « Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles » afin qu’elles réalisent leur plein potentiel. C’était une occasion unique d’échanger avec les OSC et d’entendre leurs réflexions sur ce projet.

Notre participation à la conférence et l’élaboration du nouveau guide s’inscrivent en droite ligne avec nos efforts consistant à déterminer comment l’audit, la surveillance et la reddition de comptes peuvent contribuer à faire progresser l’égalité des sexes. En 2017, nous avons publié notre Guide pratique sur l’audit de l’égalité des sexes dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations Unies et, ce printemps, nous avons organisé la première édition de notre cours, L’audit de l’égalité des sexe, que nous prévoyons de dispenser plus tard cette année dans chacun des pays qui participent à notre programme international. L’événement parallèle à la conférence et le nouveau guide perpétuent également notre relation avec Women Deliver, un organisme international de premier plan qui promeut l’égalité des sexes et la santé et les droits des filles et des femmes. Women Deliver, qui a mis à contribution son expertise pour le guide pratique et le cours, collaborera également à l’élaboration du guide pour les citoyennes et citoyens et les OSC.

Ce que nous avons appris

Lors de notre événement parallèle à la conférence, le président-directeur général de la FCAR, John Reed, a animé la discussion entre cinq expert(e)s :

  • Carol Bellringer, vérificatrice générale de la Colombie-Britannique
  • Marion Colleen Erickson, présidente du conseil d’administration de la Régie de la santé des Premières Nations
  • Julie Gelfand, commissaire à l’environnement et au développement durable, Bureau du vérificateur général (BVG) du Canada
  • Alexandra Mendès, députée de Brossard—Saint-Lambert
  • Osvaldo Rudloff, directeur administratif, OLACEFS (Organisation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques d’Amérique latine et des Caraïbes)

Voir les biographies des expert(e)s

Les membres du groupe d’expert(e)s ont expliqué comment leurs bureaux incluent les ODD et l’égalité des sexes dans leur travail. Cela peut se passer directement, comme dans l’audit du BVG du Canada sur l’état de préparation du gouvernement pour la mise en œuvre des ODD et dans l’audit coordonné de l’OLACEFS sur l’ODD 5, ou bien dans le cadre d’audits sur des sujets connexes incluant le changement climatique, l’éducation des Autochtones ou les soins infirmiers dans les régions rurales et éloignées, tels que ceux réalisés par le BVG de la Colombie-Britannique. Comme l’a expliqué Mme Gelfand, l’audit de performance « est vraiment un outil intéressant » qui « peut être utilisé pour toutes sortes de changements sociaux différents – dans ce cas, les ODD. »

Les auditrices et auditeurs ont également parlé de la manière dont leurs bureaux consultent les parties prenantes. Le bureau de Mme Bellringer sollicite des avis sur des audits spécifiques et, en publiant son plan triennal d’audit de performance, encourage le public à commenter sa planification générale. Elle a souligné l’importance de l’inclusivité pour permettre au bureau d’entendre tous les points de vue importants. M. Rudloff a expliqué que les institutions d’audit de l’OLACEFS accordent une grande valeur au rôle de la société civile dans le processus de reddition de comptes et s’appuient en partie sur la société civile afin d’exercer une pression publique sur le gouvernement pour qu’il mette en œuvre les recommandations d’audit. Les institutions d’audit de l’OLACEFS ont signé une déclaration sur la promotion de la participation des citoyennes et citoyens à la surveillance et au contrôle des ODD (en anglais) et ont effectué une évaluation de l’utilisation des indicateurs d’impact de la participation citoyenne (en anglais).

Women Deliver Conference 2019 – Panelists

Les membres du groupe d’expert(e)s : Carol Bellringer, Marion Colleen Erickson, Julie Gelfand, Alexandra Mendès, et Osvaldo Rudloff.

Women Deliver Conference 2019 – Participants

Les participant(e)s et les panélistes réfléchissent aux questions à débattre pendant l’échange entre pair(e)s.

Mme Mendès, vice-présidente du Comité permanent des comptes publics du Canada, a décrit comment ce comité examine les rapports d’audit et agit en conséquence. « À mesure que les rapports d’audit de performance parviennent au comité », a-t-elle déclaré, « notre objectif fondamental est de faire en sorte que les Canadiennes et Canadiens obtiennent les services que le gouvernement est censé leur fournir. » Cela peut consister à examiner les enjeux dans une optique de développement durable.

Mme Erickson a fait remarquer que les connaissances sont très riches au sein de la société civile, notamment dans les communautés autochtones, et qu’il serait utile pour les auditrices et auditeurs et pour les élu(e)s de puiser dans cette ressource. Elle l’a expliqué en ces termes : « Chaque étape du processus de mise en œuvre des objectifs de développement durable doit inclure les peuples autochtones. Le savoir détenu par les communautés autochtones peut contribuer à orienter les changements recommandés pour assurer un environnement durable. »

Après le débat d’expert(e)s, nous avons donné la parole aux membres de l’auditoire pour l’échange entre pair(e)s. Nous leur avons demandé de réfléchir à deux questions :

  1. Quelles stratégies les citoyennes et citoyens, les organisations de la société civile, les institutions d’audit, les gouvernements et les élu(e)s utilisent-ils actuellement pour dialoguer en matière de promotion de l’égalité des sexes?
  2. De quels conseils et/ou soutien les citoyennes et citoyens, les organisations de la société civile, les institutions d’audit, les gouvernements et les élu(e)s auraient-ils besoin pour dialoguer entre eux plus efficacement? Quelles lacunes empêchent actuellement d’emprunter la voie de la concertation?

Les idées abordées pendant l’échange entre pair(e)s ont fait émerger les thèmes clés suivants :

  • Pour dialoguer avec les institutions d’audit et les élu(e)s, les citoyennes et citoyens et les OSC doivent d’abord bien comprendre le processus de reddition de comptes et les rôles des actrices et acteurs de changement pour la responsabilisation – que de nombreuses personnes connaissent mal.
  • De plus, les citoyennes et citoyens et les OSC ne savent pas toujours avec qui communiquer au sein des institutions d’audit et des organes de surveillance, ni comment les joindre. Ces institutions pourraient réfléchir à des stratégies visant à faciliter l’accès, par exemple des portails en ligne permettant aux parties prenantes externes de fournir une rétroaction.
  • Les différents acteurs et actrices de changement pour la responsabilisation « ne parlent pas toujours le même langage ». Pour dialoguer entre elles, les parties devraient s’efforcer d’employer un langage compréhensible par les autres parties.
  • Les citoyennes et citoyens et les OSC sont désireux d’obtenir des conseils pratiques et des outils qui peuvent être utilisés pour participer au processus de reddition de comptes. Il peut s’agir par exemple d’outils permettant de suivre les progrès réalisés par rapport aux ODD et aux lignes directrices afin d’aider n’importe quelle personne à utiliser des techniques d’audit pour évaluer plus rigoureusement la performance du gouvernement.

Ces idées ont trouvé un écho dans nos autres conversations tout au long de la conférence. À notre kiosque dans le hall d’exposition, des membres de la FCAR et des partenaires de l’OLACEFS, de l’Initiative de développement de l’INTOSAI (IDI) et des BVG du Canada, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont discuté avec des délégué(e)s du monde entier au sujet des rôles des institutions d’audit et des organes de surveillance et de la nature de leurs interactions dans le processus de reddition de comptes. Nous avons souvent entendu, à la fois pendant notre réunion d’expert(e)s et à notre kiosque, que les OSC souhaiteraient en savoir plus sur les institutions d’audit et les organes de surveillance et sur la façon dont elles pourraient dialoguer avec ces organismes.

Women Deliver Conference 2019 – Booth

Plusieurs partenaires sont venus à notre kiosque pour discuter avec les délégué(e)s à la conférence au sujet de l’audit, de la surveillance et du processus de reddition de comptes, dont : (photo à gauche) Carol Bellringer, vérificatrice générale de la Colombie-Britannique (première à gauche) et Kimberly Leach du BVG du Canada (deuxième à gauche); (photo en haut à droite) Kirstie Roehler, Marielle Diaz et Maureen Debaji du BVG de l’Alberta; (photo en bas à droite) Osvaldo Rudloff, de l’OLACEFS, et Petra Schirnhofer, de l’IDI.

Il fut aussi inspirant pour nous et pour nos partenaires d’assister à d’autres sessions lors de la conférence et d’entendre des délégué(e)s parler de leur travail sur l’égalité des sexes. Par exemple, l’équipe représentant le BVG de l’Alberta (Maureen Debaji, Marielle Diaz et Kirstie Roehler) a dit que « la conférence nous a marquées, particulièrement parce que nous avions toutes assisté récemment à la formation pilote de la FCAR sur l’audit de l’égalité des sexes. Nous sommes énergisées et motivées plus que jamais d’intégrer l’égalité des sexes à notre rôle d’agent de responsabilisation. »

Élaboration du guide

En quittant Vancouver, notre équipe se réjouissait de commencer à travailler sur notre guide pour les citoyennes et citoyens et les OSC, et se félicitait d’avoir rencontré de nombreuses personnes et organisations intéressées à faire partie du projet. Inspiré(e)s par le thème de la conférence, le « pouvoir », nous sommes impatient(e)s d’aider la société civile, les institutions d’audit et les organes de surveillance à unir leurs forces pour assurer la reddition de comptes en matière d’ODD et d’égalité des sexes.

Women Deliver Conference 2019 – CAAF Team

L’équipe de la FCAR à la conférence : Nicole Wieczorek, John Reed, Lesley Burns and Marie-Hélène Bérubé.

Notre guide aidera les citoyennes et citoyens et les OSC à mieux comprendre le rôle de l’audit et de la surveillance et leur fournira des conseils et des outils pour participer au processus de reddition de comptes, tout en s’efforçant de contribuer à l’avancement de l’égalité des sexes et à l’atteinte des ODD. Le guide sera développé sous les auspices de notre programme international sur la gouvernance, la responsabilisation et la performance, financé par le gouvernement du Canada. Nous avons hâte de proposer le guide aux pays qui participent à ce programme, ainsi qu’aux citoyennes et citoyens, aux OSC, aux auditrices et auditeurs et aux élu(e)s partout au Canada et dans le monde.

Nous commençons maintenant à rédiger le guide, en intégrant ce que nous avons appris à la conférence et en collaborant avec Women Deliver, l’OLACEFS, l’IDI et d’autres partenaires. Nous sommes aussi à l’écoute des idées novatrices – si vous souhaitez prendre part au projet, veuillez communiquer avec notre agente de programme, Égalité des sexes et éthique, Marie-Hélène Bérubé, en envoyant un courriel à mhberube@caaf-fcar.ca. Pour en savoir plus sur l’initiative, consultez la note conceptuelle.

Nous remercions les partenaires qui ont rejoint notre équipe à la conférence et toutes les personnes qui ont fait part de leurs idées pendant notre événement parallèle et à notre kiosque. Nous avons hâte de collaborer avec vous et de vous consulter au sujet de l’élaboration de ce guide!