• Panier d’achats
Connexion

Connexion

home page banner blank

Performance Audit Resources

Our resources help public sector performance auditors build capacity and strengthen accountability. These resources include CCAF-FCVI Audit News, Training, Research & Methodology and Events & Presentations.
Read More...

PAC/Oversight Resources

CCAF’s oversight program supports oversight committee members and their support staff. We provide research, material and professional development workshops to oversight committees both in Canada and abroad.

Our support enables parliamentarians to become familiar with their role and improve the effectiveness of their committees. This includes information on understanding performance audit, and how these audits can help improve public administration.
Read More...

International Development Program

CCAF works with Canadian partners to provide capacity building support for the Supreme Audit Institutions (SAIs) and parliamentary oversight committees of selected developing countries.
Read More...
  1. Performance Audit Resources
  2. PAC/Oversight Resources
  3. International Development Program

Actualités


le 19 novembre 2020
 
La FCAR célèbre 40 ans de boursiers et boursières diplômés
Fun Facts

À l’occasion de son 40e anniversaire, la FCAR a demandé aux boursiers et boursières diplômés de décrire leur expérience de stage et l’impact qu’elle a eu sur leur carrière, ainsi que ses répercussions sur leurs fonctions au sein de l’institution supérieure de contrôle (ISC) et au-delà.

Toujours ravis d’avoir des nouvelles des diplômés, nous sommes fiers de mettre en lumière quelques boursiers et boursières et de présenter leurs nombreuses réussites. Nous espérons publier de nombreux autres récits à l’avenir.

Au nom de la FCAR et des diplômés, merci aux partenaires canadiens qui rendent le programme possible, en particulier aux bureaux des vérificateurs généraux du Canada, du Québec, de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du Nouveau-Brunswick, qui ont accueilli des boursiers. Vos contributions revêtent une importance cruciale pour les boursiers et boursières et le développement de leurs ISC.

Félicitations à tous les boursiers et boursières pour leurs réalisations et merci à ceux et celles qui nous ont déjà répondu pour partager leur vécu!

Des parcours professionnels dynamiques

De nombreux diplômés nous ont fait savoir que le stage leur a ouvert de nouvelles possibilités de carrière – à la fois de façon immédiate et sur le long terme.

Parmi les nombreux boursiers et boursières diplômés qui ont par la suite occupé des fonctions de très haut niveau au sein de leur ISC, en voici certains qui sont parvenus au poste de vérificateur général (ou équivalent) dans leur pays :

Gehendra Nath Adhikary

(Népal, 1982-83)

Marta Acosta Zúñiga

(Costa Rica, 1990-91)

Priscilla Komora

(Kenya, 1990-91)

Ugen Chewang

(Bhoutan, 1992-93)

Lorelly Pujadas

(Trinité-et-Tobago, 1995-96)

Deodat Sharma

(Guyane, 1999-00)

Nafy Ngom Keita

(Sénégal, 2000-01)

Samaraweera Hewa Amarasekarage Sunil

(Sri Lanka, 2002-03)

François Collin

(Sénégal, 2003-04)

Averil James-Bonnette

(Sainte-Lucie, 2007-08)

Bernadette George

(Sainte-Lucie, 2009-10)

DOUBLE PROMOTION

Epimaque Kanyankore (Rwanda, 2018-2019) nous a expliqué avoir déjà été promu deux fois depuis le stage qu’il a effectué l’an dernier. Les connaissances en matière d’audit et les compétences en leadership qu’il a acquises lui ont permis de démontrer ses capacités à la direction, ce qui lui a d’abord valu d’être promu au poste d’auditeur principal, puis à celui de chef d’audit par intérim.

Epimaque Kanyankore

VASTE ÉVENTAIL D’EXPÉRIENCES

Jorge da Silva (Brésil, 1984-1985) est actuellement le dirigeant principal de la vérification du Groupe de la Banque interaméricaine de développement (BDI), à Washington D.C., dont il supervise toutes les activités d’audit interne. Quelques années après son stage, sa carrière l’a ramené au Canada, d’abord en qualité d’auditeur interne dans le secteur privé, puis à une succession de postes en lien avec l’audit au sein du gouvernement fédéral, où il est resté plusieurs années avant de rejoindre la BDI. « Rien de tout cela ne serait arrivé si je n’avais pas participé au volet Bourses d’études », nous a-t-il indiqué.

DIRECTION DE L’UNITÉ DE VÉRIFICATION JUDICIAIRE

Après avoir consacré son stage à l’amélioration de l’efficacité de l’unité de vérification judiciaire de son ISC, Chandrawattie Samaroo (Guyane, 2008-2009) s’en est vu confier les rênes pour mettre en œuvre les stratégies décrites dans son projet. En cinq années à la tête de cette unité, elle a enquêté sur de nombreuses affaires de fraude et formé de nouveaux employés. Selon ses mots, elle est également « fière d’avoir eu à témoigner au tribunal dans des affaires qui ont fait l’objet d’une enquête et qui ont été portées en justice, car cela constitue une expérience stimulante ».

Chandrawattie Samaroo
Jaruwan Ruangswadipong

RÔLES MULTIPLES

Après son stage, Jaruwan Ruangswadipong (Thaïlande, 2000-2001) a assumé différents rôles pendant ses 15 années de carrière au sein de son ISC. Elle a notamment amélioré les méthodes d’audit de performance, conçu et dispensé des cours de formation, travaillé au bureau de développement des ressources humaines et dirigé le bureau de la recherche.

Abdellatif Chebbi

RÔLE DE SOUS-MINISTRE

Abdellatif Chebbi (Tunisie, 1999-2000) a appliqué les connaissances et les compétences acquises lors de sa bourse d’étude, et ce, au sein de son ISC et quand il a été nommé Chef de Cabinet du ministre tunisien de la Défense, un poste équivalent à celui de sous-ministre qu’il a occupé pendant 12 ans : « Mon passage à la FCVI [aujourd’hui la FCAR] m’a permis de booster la VOR [vérification de l’optimisation des ressources = audit de performance] à la Cour des Comptes et de renforcer mes capacités en gestion et en leadership, et par conséquent de réussir dans mes fonctions de Chef de Cabinet auprès de six ministres de la Défense. »

Des effets positifs pour les ISC

Partout dans le monde, les diplômés ont contribué au premier chef à faire progresser l’audit de performance au sein de leur ISC.

RECONNUE POUR SES CONTRIBUTIONS

Lilliam Marín (Costa Rica, 2009-2010) nous a expliqué que son stage lui a « permis d’aider le bureau du contrôleur général du Costa Rica à améliorer les normes, les techniques et les pratiques d’audit de performance. » En tant que responsable de secteur pour les audits environnementaux et énergétiques de son ISC, elle a testé des procédures novatrices pendant ses nombreuses activités d’audit, mettant ensuite à profit cette expérience afin d’aider l’ISC à développer ses méthodes d’audit de performance et de dispenser des formations aux autres équipes d’audit. En reconnaissance du rôle qu’elle a joué pour faire progresser l’audit de performance, elle a obtenu le prix d’excellence en matière d’audit de performance de son ISC en 2013 et en 2014.

RENFORCEMENT DES PRATIQUES D’AUDIT DE PERFORMANCE

En qualité de hauts dirigeants de leur ISC, Bachchu Ram Dahal (Népal, 2001-2002), aux postes de sous-vérificateur général et de vérificateur général par intérim, et Ram Babu Nepal (Népal, 1994-1995), au poste de vérificateur général adjoint et en tant qu’auteur d’un livre sur l’audit de performance, ont tous deux contribué à faire progresser les activités d’audit de performance au Népal. Ils nous ont expliqué avoir contribué à améliorer les pratiques d’audit de performance de l’ISC en élaborant des lignes directrices et en dispensant des formations, sur la base des principes et des outils découverts grâce à la FCAR et pendant leurs stages.

Bachchu Ram Dahal Bachchu Ram Dahal
Ahmed Ashaybani

COORDINATION DES EFFORTS DE DÉVELOPPEMENT

Dans son ISC, en qualité de directeur général de la coopération technique, Ahmed Ashaybani (Yémen, 1993-1994) a joué un rôle central dans les activités de développement organisationnel et coordonné la coopération entre l’ISC et les donateurs internationaux. Le stage « m’a fourni les connaissances, les compétences et l’expérience qui m’ont permis de diriger une grande partie du développement organisationnel de mon institution », nous a-t-il expliqué.

Abdoul Madjib Gueye

PREMIER PLAN STRATÉGIQUE

Abdoul Madjib Gueye (Sénégal, 2001-2002) préside l’une des chambres de l’ISC du Sénégal, la Cour des Comptes. Il nous a expliqué y avoir dirigé de nombreux projets importants, dont l’élaboration du premier plan stratégique de l’ISC, et avoir supervisé des audits sur des sujets cruciaux tels que la santé, l’agriculture, l’électrification rurale, l’aménagement hydraulique et l’assainissement.

Huong Pham

RÉALISATION DES PREMIERS AUDITS DE PERFORMANCE RÉGIONAUX

Huong Pham (Vietnam, 2009-2010) travaille au bureau local de l’ISC, à Can Tho, en tant que sous-chef de sa division. Après son stage, elle a dirigé les premiers audits de performance du bureau régional et a transmis ses connaissances à ses collègues dans le cadre de cours de formation et pendant les audits. « Jusqu’à présent, ce qui me rend le plus fière, c’est d’avoir planifié et réalisé l’audit de la gestion budgétaire du district, qui a été bien reçu par la direction de mon bureau et les responsables locaux », nous a-t-elle expliqué.

Des audits qui font bouger les choses

Plusieurs nous ont expliqué avoir dirigé des audits qui ont eu des effets concrets et qui sont les points culminants de leur carrière.

ÉRADICATION DE L’INFESTATION PAR LE VER DE GUINÉE

Lawrence Ndaago Ayagiba (Ghana, 2009-2010), qui a récemment été nommé sous-vérificateur général, et Henry Kwadjo Missah (Ghana, 2007-2008), qui a quitté ses fonctions de vérificateur général adjoint en 2016, ont instauré de nouvelles pratiques de planification des audits et de documentation des éléments probants au sein de l’ISC du Ghana, sur la base des projets menés lors de leurs stages respectifs. Ces pratiques ont été mises à contribution lors d’un audit de l’approvisionnement en eau potable saine dans les collectivités rurales, qu’ils ont réalisé ensemble. Suite à cet audit, la Banque mondiale a décidé de financer une amélioration du traitement de l’eau, et la couverture en eau potable a pu être élargie dans les régions rurales. « En l’espace de deux ans, l’infestation par le ver de Guinée a été éradiquée au Ghana », nous a expliqué M. Ayagiba.

Lawrence Ndaago Ayagiba Lawrence Ndaago Ayagiba
Alberta Owoo

MISE EN LUMIÈRE DES ENJEUX

Alberta Owoo (Ghana, 2010-2011) a également dirigé un audit mémorable au Ghana, qui portait sur l’administration d’un programme de bourses. Elle se souvient que « la publication du rapport a suscité de nombreuses discussions dans les médias et l’espace public car l’audit a révélé que les administrateurs du programme ne faisaient pas preuve de la diligence requise dans l’octroi des bourses », si bien qu’en fait, de nombreuses personnes en ont bénéficié alors qu’elles n’en avaient pas besoin.

Narjess Sellami

AUDIT DES ODD

Narjess Sellami (Tunisie, 2002-2003) coordonne les travaux de son ISC sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et a récemment supervisé un audit de l’état de préparation de la Tunisie pour la mise en œuvre des ODD. Elle nous a indiqué que le gouvernement a pris en compte les constatations de cet audit afin de préparer son examen national volontaire pour les Nations Unies.

Georges Onana

EXPERTISE DANS LE CADRE D’UN PROJET RÉGIONAL

Georges Valery Onana Ebode (Cameroun, 2015-2016) occupe actuellement le poste de vérificateur sénior et fournit une expertise thématique et en gestion des connaissances dans le cadre d’un projet de développement des capacités des ISC à auditer les industries extractives au Cameroun, au Burkina Faso, au Mali et à Madagascar. À ce titre, il a offert du mentorat aux équipes qui ont mené avec succès les tout premiers audits de performance et de conformité du secteur minier dans ces pays.

Mohamed Hadhoudi

AUDITS HAUTEMENT MÉDIATISÉS

Mohamed Hadhoudi (Maroc, 1986-1987) a récemment pris sa retraite de la Cour des comptes du Maroc, où il exerçait en qualité de magistrat de grade exceptionnel et de Président de chambre (un poste équivalent à celui de sous-vérificateur général). Pendant sa carrière, il a réalisé plusieurs audits hautement médiatisés, dont celui – commandé spécialement par le Roi – d’un grand programme de développement régional. Il nous a expliqué que cet audit a suscité un vif intérêt, conduisant au congédiement de plusieurs responsables ministériels et à une surveillance plus rigoureuse des programmes à l’échelle nationale et locale.

À l’attention des boursiers et boursières diplômés : Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de partager votre vécu avec la FCAR, nous serions heureux d’avoir de vos nouvelles. Veuillez envoyer un courriel à notre agente de programme des bourses internationales, Barb Dumont, à bdumont@caaf-fcar.ca.

 

Affaires mondiales Canada
Notre Programme international sur la gouvernance, la responsabilisation et la performance est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.